mardi 14 février 2017

C'EST QUOI TON RÊVE ?

BONJOUR, BONJOUR !


Comme vous avez dû vous en rendre compte ces derniers temps je suis moins présente par ici. Non pas que je manque d'inspiration je vous dirais plutôt que je manque d'envie. 
J'ai besoin de faire le point sur ma propre personne je suis constamment toujours en train de me remettre en question. Non pas que je n'ai pas confiance en moi mais me poser les bonnes questions et les bonnes réflexions me parait essentiel pour continuer d'avancer en restant la personne que l'on veut être. Je fais souvent cette mise à jour la nuit parce que j'aime la nuit parce que je peux rester noyée dans mes pensées sans que ça dérange personne. Je peux établir des schémas psychologiques sur les personnes qui m'entourent et sur ma vie quotidienne. Il m'arrive souvent d'essayer de chercher à comprendre pourquoi la vie me malmène. 
Mais je ne cherche pas à ce qu'on me comprenne je cherche seulement à assimiler toutes ces choses qui m'arrivent. Je cherche à savoir si tout ce que je traverse aujourd'hui est la conséquence de mon passé ou de mon futur. J'adopte la psychologie de voir ma vie autrement. 

L'été dernier j'ai vécu un drame j'ai perdu l'homme pour lequel j'avais consacré ma vie. Sa sclérose à voulu tuer notre amour, face à cela je peux vous assurer que c'est difficile de se relever quand le ciel vous tombe sur la tête. Vous savez j'ai vécu mille épreuves, je suis née à 5 mois et demi ma prématurité fait de moi une femme qui a trop envie de vivre et c'est pour ça que je ne dors plus parce que je veux trop vivre. Je suis en fauteuil roulant depuis l'âge de 6 ans suite à ma demande c'est ma force de caractère c'est toujours moi qui décide et qui affronte les tempêtes. Je suis une rescapée de l'explosion de l'usine AZF, ce jour où j'ai failli gagner la mort mais la vie était plus forte. C'est peut-être pour cela que je vis chaque moment intensément. 

Je me suis fais opérer de multiples fois tant que j'ai du mal à compter toutes les cicatrices sur mon corps mais je suis fière de les montrer car elles représentent mon combat pour la vie. Après ça j'ai marché pendant un an des journées entières avec un déambulateur pour y retrouver mes roulettes quelques mois après. Car la vie en a décidé ainsi je ne suis pas faite pour marcher. La vie est ainsi faite et mes roulettes me conviennent au moins elles me laisseront jamais tombées. Je dois faire face à l'absence de mon père qui se laisse dévorer par ses propres démons sous des litres d'alcool. Je le laisse faire il ne veut pas de mon aide. Mais le peu de fois où je l'ai eu au téléphone cela ne le dérange pas de m'insulter ou de me dire que je ne me bouge pas assez. Lui il me dit ça mais il n'est pas capable d'avancer dans sa propre existence. Il doit voir ma force de vie est sa doit le torturer de me voir vivre correctement malgré mon handicap. Du coup je pense que inconsciemment je suis son opposé et il voudrait peut-être me voir tomber pour que je sache ce que ça fait. Mais j'ai laissé tomber notre relation parce que pourquoi je devrai me torturé pour lui et perdre mon temps. Je pense que ça n'en vaut pas la peine car il arrive très bien à se torturer tout seul... 

Aujourd'hui je vois mon corps évoluer dans la mauvais sens malgré ma bataille sans faille je sais que toutes ces blessures on eu des conséquences sur mon physique c'est évident. J'ai a peine 24 ans et une âme bien plus vieille c'est bien normal que mon corps ne suive plus mais rassurez vous je bataille toujours le bras de fer n'est pas coupé. 

Il y a maintenant 7 mois j'ai perdu le repère de mon existence, j'ai perdu l'amour j'ai perdu mon guide j'ai perdu mon héros. J'ai perdu celui qui savait tout sur mon histoire et celui qui était toujours présent pour me sortir la tête de l'eau. Il a beau être parti un jour d'été mais il est encore plus présent dans ma vie d'aujourd'hui il est mon ange spirituel maintenant il me guide et communique avec moi à sa manière je vous le garantis l'amour est plus fort que la mort. Il est tellement présent dans ma vie de tous les jours que j'ai l'impression qu'il n'est jamais parti. Certains d'entre vous ne comprendront pas cette relation et si vous saviez à quel point je m'en fous. Je vis pour moi seulement il faut savoir vivre pour soi avant de vivre pour quelqu'un d'autre. Je ne vous le cache pas même après 7 mois la douleur est toujours vive les jugements et critiques des gens qui m'entourent sont présentes également mais ces personnes là ne peuvent pas comprendre elles ne connaissaient pas notre histoire et n'ont jamais vécu ce que j'ai traversé la tête haute ! C'est étrange j'ai vécu plein de choses difficiles et lourdes à porter et je n'arrive pas à me remettre de son départ je m'en remettrai certainement jamais parce qu'il était ma vie entière et qu'il est immortel dans mon âme il existera tant que j'existerai sur cette terre. Mais ne vous inquiétez pas je reste forte et j'ai un bon moral. 

Certains me diront que j'avais perdu ma joie de vivre et moi je vous répondrai que j'ai juste changé, j'ai accumulé beaucoup plus de maturité en un an. J'ai surmonté plusieurs tempêtes et j'en ai souvent voulu au ciel de me faire subir tout cela mais si ma vie est une longue histoire c'est parce que le destin m'a sentie assez forte pour accepter tout ça. 
On m'a souvent demandé quel était mon plus grand rêve. vous auriez sans doute pensé que mon plus grand souhait serait de marcher mais tout cela est faux car je marche dans ma tête depuis bien longtemps.
Alors c'est quoi mon rêve ? Mon rêve c'est de vivre ce que j'ai à vivre, de continuer à rire jusqu'à m'en éclater la mâchoire, de respirer à plein poumons, de sentir mon cœur battre à travers ma poitrine et me dire que j'ai de la chance. Mon rêve c'est d'être entourée de ceux que j'aime et de partager un bon repas. Mon rêve c'est de continuer d'avancer avec mes roulettes et de faire les choix qui me semblent justes. Mon rêve c'est de voir les gens s'émerveiller de part mon sourire et de tendre la main à mon prochain.


Mon rêve c'est de rester la femme que je suis aujourd'hui. Mon rêve je le vis déjà, qui a dit que la vie ne se résumait qu'à être en bonne santé, d'avoir une belle maison et beaucoup d'argent.
En ayant cette philosophie là on se ressemblerait tous finalement.
Mais moi je suis riche de ma différence et je me sens plus vivante que n'importe qui, parce que j'ai décidé de vivre éternellement une vie qui restera éphémère.



Anaïs

2 commentaires:

  1. Bouleversant mais tellement enrichissant. Bravo petit Anais, ton courage en remontrerait à plein d'autres ! C'est toi la vie, les autres ne sont sur ton reflet ! Je t'embrasse ❤❤❤������

    RépondreSupprimer